sans-titre

L’urne est remplie de béton. 

Lourde et inerte, rien ne semble pouvoir évoluer. Une parole emprisonée, isolée.

Mais n’est ce pas peut être le poid d’une parole qui veut se faire entendre,

proposant alors une image d’espoir.

 

Symbolisant à la fois l’inertie du système de représentativité citoyenne

ou encore le poid potentiel de ses votes.

urne détails2.jpg
urne profil.jpg

Sans titre, urne électorale, béton, 70 x 60 x 50 cm, 2020

© Ghyslène Boukaïla