née en 1996

vit et travaille à Lille

démarche plastique

artist plasticienne contemporain julie gaubert.com

Mon travail se situe à la lisière du politique. J’entreprends, par des gestes et actions des détournements d’objets et symboles attachés à la sphère sociale. 

Les corps, le public, la foule, l’individu ou encore l’intime sont souvent présents malgré leur absence formelle, dans des propositions voulues pour avoir différents sens de lecture. Un appel à prendre parti, un effort d’engagement. 

 

Un jeu formel et conceptuel est créé entre des notions contraires, comme le multiple et le particulier, l’ensemble et l’unique, le public et le privé, le politique et le personnel, le collectif et l’individuel. De là, je tente de faire émerger des ambivalences pour questionner le socle social sur lequel notre société repose. 

Ces réflexions sont pour moi un point de départ pour créer des images ou moments différents, interpellant le sens commun avec humour. C’est un jeu avec les règles et codes préétablis. Un jeu, qui, s’y l’on s’y prête, propose différentes lectures du monde qui nous entoure. 

 

Au-delà, d’un simple constat de mon époque, je tente de réactiver le champ des possibles, du moins l’espoir d’un possible. L’imaginaire collectif se mêle à l’imaginaire individuel. Je suis sensible aux moyens d’expressions, la manière dont nous communiquons et faisons entendre nos voix. Ce champ de recherche m’amène à interroger, toujours par le prisme des codes sociaux, nos différentes manières de se rendre visible, d’être entendus et écoutés, ensemble, entre nous et entre divers types d’organisations sociales. En cela, les regroupements et événements populaires qui ponctuent nos agendas sont pour moi des terrains de prédilection, autant pour mes recherches plastiques que dans ma sphère privée.